Comment agit-il ?

Le Reiki agit sur tous les corps énergétiques de l’homme. Appelés également Aura ou Corps Subtils. Ils entourent l’enveloppe physique comme un cocon de plusieurs couches superposées, à des fréquences vibratoires toujours plus élevées. En général on considère 4 corps : éthérique, émotionnel, mental et spirituel.

Dans l’être humain les différents plans subtils se croisent en des points particuliers appelés chakras, ce qui signifie roue ou disque en sanskrit. Ceux-ci fonctionnent comme des centres de réception, d’assimilation et de transmission de l’énergie vitale, tant dans le corps que dans le milieu environnant. D’après d’anciens textes traditionnels, 88’000 chakras existent, localisés en correspondance avec les ganglions nerveux ou les glandes endocrines.

La tradition hindoue, reprise par le monde occidental, reconnaît 7 principaux chakras, placés sur une ligne verticale qui suit la colonne vertébrale.

Le Reiki réveille les énergies nécessaires pour activer consciemment les chakras, stimule leur harmonisation. Un mauvais fonctionnement des chakras peut provoquer des dégâts psychiques et physiques sur l’organisme. En effet, tout en étant situés dans les corps subtils, les chakras influencent de façon déterminante la zone du corps physique dans laquelle ils se trouvent de même que la partie émotive et psychique. C’est pour cette raison que les mains de l’opérateur parcourent la carte des chakras.

  • Le Reiki change notre vision de nos croyances, il montre que les rochers qui entravent notre chemin sont des petits cailloux lorsque nous grandissons. 

  • Le Reiki fait que petit à petit je grandis.

  • Pour évoluer, il existe la méditation, l’isolation, le jeûne et beaucoup d’autres techniques de développement personnel. Le Reiki permet d’accélérer notre processus d’évolution avec aisance et dans un respect de la vitesse à laquelle nous désirons avancer sur notre chemin de vie.

  • Il permet de se relier à la fréquence de notre guide intérieur. Souvent on a 36'000 fréquences et on n’arrive pas à se connecter à 1 fréquence. C’est comme un art, il faut le pratiquer régulièrement.

  • Nous prenons conscience de notre partie lumineuse et de notre partie sombre et faire des choix en pleine conscience.

  • Le Reiki éclaire la partie sombre, ce qui peut être désagréable car correspond à nos blessures du passé que l’on a refoulé pour ne plus souffrir. Le Reiki va débloquer ces énergies bloquées en nous faisant sentir que l’on a le droit d’être aimé, ce qui libère les énergies négatives coincées au plus profond de nous-même. 

  • Le Reiki nous pousse vers ce qui nous correspond vraiment.

  • Le Reiki met en marche une ouverture sur le monde et modifie notre état de conscience et permet l’accès d’un début d’une nouvelle vie.

  • Le Reiki peut nous aider à aller mieux, nous avons le devoir de le faire envers nous-même, de créer un bien-être avec la pratique quotidienne et par le biais de 5 idéaux du Reiki.

  • Le Reiki va nous aider dans notre volonté d’avancer sur notre chemin et de nous libérer de nos croyances auto-destructrices.

  • Il nous montre que notre vie nous appartient et n’appartient pas aux autres. Que nous sommes responsables de nos pensées et de nos actes et que nos émotions sont les clés pour passer les portes de notre évolution. Ne cachons pas nos clés sous un tapis poussiéreux, mais prenons chaque clé pour ouvrir notre coeur et accueillir nos émotions avec amour et sagesse.

  • Le Reiki va nous respecter et se retirer si nous décidons de ne pas nous aider nous-même et que nous voulons nous porter en victime de nous-même, des autres et de la société.

  • La seule chose qui pourrait bloquer l’énergie Reiki et la rendre totalement sans effet est « notre libre arbitre » conscient et inconscient.La partie inconsciente peu nous empêcher de guérir en voulant continuer dans les vieux schémas.

  • Il peut y avoir des personnes qui veulent faire une séance de Reiki pour obtenir de l’aide dans leur vie et souhaiter aller mieux, mais leur inconscient n’est pas d’accord d’être aidé. La personne se sent victime des autres et pense que le Reiki va panser ses blessures. Mais le Reiki ne va pas faire le travail de la personne, mais il va contribuer à aider celle-ci à regarder Sa Souffrance intérieure et la libérer avec souvent des larmes qui permettront de prendre conscience de ce que nous vivons, ressentons qui est la manifestation de ce nous croyons, du comment nous voyons les choses inconsciemment. 

  • L’inconscient se fait entendre par le conscient qui fait ressentir au corps l’expérience de nos croyances et accepter que cela nous appartient et que nous sommes les seuls créateurs de nos peurs et notre mal être. Nous ne sommes pas victimes de notre famille ni de la société car nous avons choisi ce chemin de vie pour notre évolution personnelle. Nous sommes LIBRE et RESPONSABLE de notre vie et nous sommes là pour RÉPARER NOTRE ESPRIT qui souffre de la peur, de la colère, de la culpabilité, de la tristesse etc…Se rendre compte que nos émotions sont en lien avec nos croyances et non avec ce qui se joue sous nos yeux : juste le reflet de notre intériorité. Seul, compte l’état d’esprit avec lequel on voit le monde et notre entourage.

  • La partie consciente qui désire être aidée va être renforcée par le Reiki et la partie inconsciente fera barrage jusqu’à que l’un des 2 cède, toujours dans son libre arbitre. Cette période de crise de guérison peut être très pénible ce qui peut faire que le conscient abandonne et se réfère à l’inconscient. C’est pourquoi, le rôle du praticien et d’être à l’écoute de la personne, de ne pas la juger et de l’encourager. 

  • L’énergie peut se décliner en une infinité de fréquences positives.

  • Il permet une connexion avec son être profond et permettre de rayonner. Les gens que l’on voit gris, avec le regard éteint sont des personnes en désaccord avec eux-mêmes. Quand on rayonne, on est comme un amoureux, un amoureux de la vie et on aime tout le monde et apprécions chaque détail de la vie. Nous sommes satisfaits de l’instant présent, nous créons ici et maintenant notre réalité ainsi notre rayonnement mettra en lumière notre futur. 

  • S’imaginer le futur c’est combattre nos peurs de l’inconnu, se persuader que tout va bien se passer. Donc d’entretenir une peur. Ce qu’il faut comprendre c’est que le futur est dans le présent, alors il faut penser ce que je suis ici et maintenant et ainsi notre futur sera tout inscrit.

  • La pratique du Reiki permet d’avoir l’énergie dont nous avons besoin et de nous aider à focaliser correctement nos intentions.

  • Alimentation : le praticien Reiki n’a pas besoin de devenir végétarien, il est entièrement libre de manger ce qu’il souhaite. Mais peu à peu, ses goûts s’affineront et son alimentation deviendra de plus en plus saine.

  • La seule chose qui pourrait être mauvais dans le Reiki, ce sont les paroles de l’homme. Il faut faire attention à ce que l’on dit car la parole influence l’état de la personne. Il est donc important d’appliquer les 5 idéaux du Reiki. 

Les accords toltèques :

 

Que ta parole soit impeccable !

Quoi qu’il arrive, n’en fait pas une affaire personnelle !

Ne fais pas de supposition !

Fais toujours de ton mieux !

Sois sceptique, mais apprends à écouter !

 L’énergie vibratoire

 

Tout vibre dans l'Univers ; pour reprendre la phrase d'Albert Einstein :

«tout est énergie» ou «tout est vibration», TOUT est énergie, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Tout est vie dans l'Univers, donc TOUT est énergie et "état vibratoire".

 

L’énergie peut être un son. Le son a une vibration totalement différente entre le grave et l’aigu. Elle peut être aussi une couleur.

Tout ce que nous voyons est énergie avec des vibrations plus ou moins hautes. L’Energie primordiale ne varie pas d’intensité vibratoire. C’est l’association d’énergies différenciées qui fait varier son taux vibratoire et sa densité.

L’Energie, c’est la Vie! Tout ce qui peut nous paraître immobile n’est fait que d’une énergie différenciée. Cette énergie différenciée ne peut se créer que par association de différents taux vibratoires.[2]

 

 

[1]Livre  « Le Reiki » principes et bienfaits De Vecchi Collection bien-être

[2]Docteur Luc Bodin « Soigner avec les énergies » les thérapies  quantiques et psycho

LES CHAKRAS

EQUILIBRAGE DES CHAKRAS

Muladhara = glandes serénales

Swadisthana = gonades

Manipura = pancréas

Anahata = thymus

Vishuddha = thyroïde

Ajna = hypophyse

Sahasrara = glande pinéale appelée aussi épiphyse

 

L’énergie se déplace dans les chakras, stimulant le flux hormonal dans les glandes endocrines qui à leur tour affectent la biochimie de l’organisme et son taux de consommation d’énergie et crée le métabolisme.

Notre corps physique est une carte énergétique. Lorsque le corps stocke trop de chaleur ou de liquide, cela influe sur la manière dont l’énergie est transformée. Exemple, un excès de chaleur peut venir d’un excès de colère refoulée et peut provoquer une inflammation du sang. Une trop grande stagnation de liquide dans le corps peut provoquer une inflammation des muqueuses engendrant une hypersécrétion, un catarrhe.

Pour comprendre ce qui se passe en profondeur, il faut lire le corps comme une carte du refoulement émotionnel.

Le corps utilise l’énergie libérée par les chakras. Si le chakra est congestionné, engorgé, le filtrage de l’énergie se fait paresseux. L’on peut éprouver alors une sensation de froid ou un manque d’énergie vitale qui peut se manifester par exemple par de la fatigue ou une constipation. Un excès d’énergie dans le chakra entraîne de la chaleur, de l’irritabilité et stagnation.

 

  • 1) Chakra RACINE, couleur ROUGE

Glande endocrine : Surrénales (Hormones : Adrénaline et Noradrénaline)

Organes : squelette, système immunitaire, système d’élimination

Les affections du chakra racine se manifestent dans les pieds, les genoux et les hanches. 

NOTE : DO

FONCTIONS : Enracinement, vie physique, sécurité, etc.

  • 2) Chakra du PLEXUS LOMBAIRE ou Sacré couleur ORANGE

Glande endocrine : Gonades (Hormones : Œstrogène, Progestérone, testostérone)

Organes : ovaires et testicules, appareil urinaire, vertèbres lombaires, bassin, sacrum.

NOTE : RÉ

FONCTIONS : émotions, sexualité, créativité, vitalité.

  • 3) Chakra du PLEXUS SOLAIRE couleur JAUNE

Glande endocrine : Pancréas (Insuline)

Organes : Estomac, foie, intestin grêle, rate, vésicule biliaire, partie de la colonne vertébrale, muscles.

NOTE : MI

FONCTIONS : énergie et émotions, estime de soi, pouvoir personnel, volonté.

  • 4) Chakra du cœur du PLEXUS CARDIAQUE  couleur ÉMERAUDE

Glande endocrine : Thymus (hormone thymus)

Organes : cœur, poumons le diaphragme, cage thoracique, épaules, avant-bras, côtes, vertèbres dorsales, système circulatoire.

NOTE : FA

FONCTIONS : acceptation de soi, amour, sagesse, compassion, conscience groupe, communion idées.

  • 5) Chakra de la gorge du PLEXUS CERVICAL couleur  BLEU CLAIR

Glande endocrine : Thyroïde, Parathyroïdes (hormone thyroxine)

Organes : bouche, bronches, gorge, oreilles, voix, ganglions, nuque, sinus, système respiratoire, trachée, vertèbres cervicales, épaules.

NOTE : SOL

FONCTIONS : communication avec les autres, intuition, créativité, expression de soi.

  • 6) Chakra du 3ème œil  FRONTAL couleur  INDIGO

Glande endocrine : Hypophyse, Pituitaire (hormone vasopressine)

Organes : yeux, sinus, base du crâne, lobes temporaux, système nerveux central.

NOTE : LA

FONCTIONS : autoréflexion, clairvoyance, équilibre intérieur, imagination, intuition.

  • 7) Chakra CORONAL couleur  VIOLET- BLANC, la couleur de l’améthyste.

Glande endocrine : épiphyse ou pinéale (hormone sérotonine)

Organes : crâne supérieur, cortex cérébral, Système Nerveux.

NOTE : SI

FONCTIONS : compréhension, connaissance, conscience cosmique, esprit de synthèse.

Le système nerveux autonome [1] :

 

Les glandes endocrines sont liées au système nerveux autonome et le potentiel énergétique dépend de leur état de fonctionnement.

Scientifiquement, on sait que le système nerveux autonome, appelé aussi végétatif permet de réguler les fonctions automatiques de l’organisme [2].

Les centres régulateurs sont situés dans la moelle épinière, le cerveau et le tronc cérébral.

Ce système nerveux végétatif comprend 2 systèmes antagonistes dont le chef d’orchestre est l’hypophyse responsable des glandes endocrines sécrétant respectivement plusieurs sortes d’hormones : 2 branches reliant directement le cerveau émotionnel vers le cœur [3]. Une de ces branches appelées le sympathique fonctionne avec l’adrénaline et accélère le rythme cardiaque et fait monter la tension artérielle pour préparer l’organisme à se défendre d’un quelconque danger et prendre la fuite. En agissant sur les glandes endocrines, on peut modifier le taux d’hormones sécrétées.

L’autre branche appelée le parasympathique, au contraire du sympathique, ralentit les organes et le rythme cardiaque et ainsi baisser la tension artérielle et prépare l’organisme à la digestion, au repos et à la recomposition des cellules. Le cœur est donc soumis aux fluctuations de ce système végétatif et inversement ce qui crée une boucle qui module notre relation au monde et notre physiologie.

Ces 2 systèmes régissent un équilibre entre la stimulation de l’organisme ou sa détente et sa régénération.

 

 Qu’est-ce que le phénomène vibratoire ?

 

L’homme est une entité vibratoire évoluant dans un monde de vibrations. Tout est vibration et rayonnement sur terre.

L’être humain a été conçu pour vivre en harmonie et en parfait équilibre entre deux forces antagonistes et fondamentales : celle venant du cosmos et celle venant du tellurisme (le magnétisme terrestre).

L’être humain subit en permanence des forces électromagnétiques, car toute matière émet des ondes qu’il s’agisse des minéraux, des animaux ou des humains.

Ces trois règnes sont tous composés d’atomes dotés d’une énergie tourbillonnaire vibratoire.

Les cellules humaines sont de véritables circuits et sont tout à fait indépendantes les unes des autres.

Ces cellules humaines peuvent donc émettre et recevoir des ondes pouvant s’accorder sur une fréquence donnée et se mettre ainsi en état de « résonance ».

Il y a quelques années, un physicien français chercheur au CNRS*, le Professeur Etienne Guillé, écrivit un ouvrage fort intéressant et devenu une référence en la matière : «L’Alchimie de la Vie», paru aux Editions du Rocher.

En outre on apprend que non seulement la matière irradie, mais également les formes et les couleurs : c’est ce qui permet leur différenciation par l’œil.

L’Esprit serait aussi vibratoire : 

 

Le «Centre Information de l’Electronique» de Paris, a réalisé une série d’expériences sur les possibilités de nos ondes cérébrales étant émises en permanence par notre cerveau, quel que soit l’état dans lequel nous nous trouvons.

A l’état de repos, l’onde cérébrale humaine est nommée «Alpha»; elle a une fréquence de battement allant de 7 à 15 Hertz. C’est à dire qu’il s’agit d’une onde vibrant de 7 à 15 fois par seconde.

A l’état de tension nerveuse normale, lorsque le cerveau se livre à un travail de réflexion, cette onde alpha se mue en onde «bêta» et vibre alors 15 à 30 fois par seconde : elle peut donc être perçue par un autre cerveau.

Ceci peut expliquer ce que l’on appelle communément les courants de sympathie ou d’antipathie existant entre les êtres humains ou les animaux.

Cette onde «bêta» est susceptible de devenir un véritable message, à la façon des ondes radiophoniques. C’est le phénomène de transmission de pensée, qui est maintenant étudié avec beaucoup de soins par la science officielle.

 

Précisons toutefois que ces phénomènes étaient déjà connus depuis la plus haute antiquité, par les initiés qui échangeaient ainsi leurs impressions, informations et émotions.

Le cerveau humain est constitué de plusieurs milliards de cellules qui échangent en permanence des informations. Ces échanges provoquent l’émission de courant faibles (les ondes cérébrales que l’on peut capter grâce à l’électro-encéphalogramme).

Le rythme de ces ondes (mesuré en cycles par secondes) varie selon notre activité : éveil, apprentissage, repos, relaxation, sommeil léger, sommeil profond etc. Chaque type d’onde est représenté par une lettre de l’alphabet grec : alpha, beta, thêta, delta.

 

Le cycle des ondes Alpha est le plus intéressant pour les pratiquants de techniques respiratoires car la nature a prévu que lorsque nous sommes au niveau d’éveil, c’est à dire que nous fonctionnons au rythme Béta, notre cerveau chute très régulièrement dans les ondes Alpha, sans que nous en soyons vraiment conscient, et ceci pour éviter une surchauffe de notre cerveau. Près de 30 fois par minutes, notre cycle cérébral chute quelques microsecondes seulement au rythme des ondes Alpha. Lorsque nous fonctionnons au rythme cérébral alpha, les 2 hémisphères de notre cerveau fonctionnent en parfaite harmonie, selon les explications fournie par Philippe Perruchon (Natura-Clairvi), praticien en sophrologie.

Le but des pratiques de DP au niveau du souffle, est d’exercer un contrôle mental  au niveau Alpha pour maîtriser en permanence son esprit,  en contrôlant le souffle avec différentes méthodes

 

Le niveau vibratoire d'un être humain variant en fonction de son degré d'évolution spirituelle, nous avons tous la faculté de le modifier et le faire évoluer. En élevant notre taux vibratoire on participe à l'élévation du taux vibratoire de la planète, et par phénomène de résonance, toute la création terrestre tend à élever sa vibration et à l’ajuster avec celle de la planète.

L'énergie nous constituant peut-être mesurée de différentes manières. La plus couramment utilisée par les radiesthésistes consiste à employer un pendule pour mesurer les taux vibratoires en unités Bovis (UB).

Chaque être vivant possède son propre taux vibratoire, variable en permanence, qu'il soit rattaché aux règnes minéral, végétal, animal ou humain... Jusqu'à il y a quelques années, le taux vibratoire d'un humain était considéré comme "normal" lorsqu'il oscillait entre 6000 et 9000 UB.

Cette augmentation des taux vibratoires conduits essentiellement à deux sortes de manifestations :

  • Surexcitation pour certains, avec difficultés à se contrôler.

  • Ouverture à d'autres états de conscience pour d'autres.

 

Baisse du niveau vibratoire et ses conséquences [5] :

 

Les baisses du niveau vibratoire sont de plus en plus fréquentes et trouvent leur origine dans un mode de vie de plus en plus déséquilibré. Les causes sont multiples et concomitantes : alimentation industrielle, champs électromagnétiques artificiels, drogues, pensées négative, qualité de l'air, stress, tabac, etc.

Actuellement, lorsque le taux vibratoire d'un humain franchit le seuil des 60’000 UB et continue de descendre, l'être humain concerné commence à être affecté par les basses vibrations avec lesquelles il s’ajuste sur leur longueur d’onde et des dysfonctionnements physiques (maladies) peuvent se développer car son terrain y devient favorable. Plus le taux vibratoire descendra, plus le corps deviendra vulnérable aux maladies et autres dysfonctionnements.

Nous percevons toujours le niveau vibratoire des personnes qui sont sur la même longueur d’onde que nous. Il est facile de comprendre que si nous faisons chuter notre taux vibratoire, nous entrons de plus en plus dans la même vibration avec des êtres en souffrance, qui eux aussi vont contribuer à l'accélération de notre chute.

Mais ne pas oublier que nous avons la faculté de maintenir notre taux vibratoire au niveau que nous souhaitons !

 

Pourquoi remonter son niveau vibratoire ? 

 

En cas de maladie, de mal-être, l'une des premières choses à faire est de remonter son niveau vibratoire.

 

  • Tout simplement pour être mieux, pour mieux vivre !

  • Ne plus être accessible par des basses vibrations (énergies non-désirables).

  • Retrouver la santé et s'y maintenir.

  • Être en harmonie avec tous les plans composant notre être : physique, psychique, subtil et spirituel.

  • Bénéficier d'un réel bien-être nous permettant d'accueillir le bonheur et la joie de vivre.

  • Découvrir de véritables états de calme et de paix intérieure.

  • Participer facilement à la libération rapide de toutes les énergies qui ne nous correspondent plus.

  • Nous relier à notre être intérieur afin de retrouver le chemin de notre évolution.

  • Nous faciliter l'accès et la manifestation de tout ce que nous pouvons souhaiter.

  • Renforcer la connexion avec notre âme, afin d'entrer plus facilement en contact avec elle.

 

 Comment élever son niveau vibratoire ?

 

Bien sûr, un thérapeute en soins énergétiques peut commencer à aider, en transmettant de l'énergie. Mais il est nécessaire que la personne concernée travaille sur elle-même. Pour cela, diverses attitudes, actions, pensées... peuvent aider à élever le niveau vibratoire :

 

Respirer profondément et consciemment

La respiration consciente aide à établir la circulation de notre énergie vitale.

 

Méditer

Prendre conscience que l’on devient ce que l’on pense, ce sur quoi l’on médite.

Méditer pour élever son niveau vibratoire et un travail sur soi.

Avoir des pensées et des émotions positives. 

 

[1]Livre « Vademecum Cap 3 » Livre du collaborateur spécialisé en officine. Club des Pharmaciens Edité à Genève 1987

[2]www.universalis.frsystème neurovégétatif..

[3]www.Neur-one.frneuroscience, système neurovégétatif.

[4]Livre Reiki des 5 principes justes Anne-Marie FIS Reiki öd. Recto-verso

[5]Livre « Reiki Karuna® Une énergie de guérison pour notre monde en évolution par Laurelle Shanti Gaia öd Niando